Home / A la Une / Burkina Faso: prison à vie pour Dienderé et Bassolé ?

Burkina Faso: prison à vie pour Dienderé et Bassolé ?

Partagez ceci :

Au Burkina Faso, la surprise est grande au sein du corps de la justice tant de la partie civile que de la défense. Dans le cadre du procès du putsch manqué de 2015, les condamnations tombent tel une trainée de poudre. A la surprise générale, le procureur militaire a requis la prison à vie pour les généraux Gilbert Dienderé, ex-chef d’état-major particulier de la présidence et Djibrill Bassolé, ancien ministre des Affaires étrangères sous Blaise Compaoré.

A cette demande, d’après RFI, le parquet ajoute aussi la destitution de grade des deux généraux. Accusés de : « complicité d’attentat à la sûreté d’État », « meurtres », « coups et blessures » et « incitations à commettre des actes d’indiscipline et trahison », le procès était pourtant en cours avant ce réquisitoire surprise du procureur.

« On nous a jeté les peines à la figure comme s’il s’agit d’un jeu de loterie, sans aucune explication et là, tout le monde doit chercher à comprendre », a lancé Maître Guy Hervé Kam comme rapporté par RFI.

Le cas des autres personnes impliqués dans le putsch a été aussi évoqué. Les peines varient de 25ans, 10ans, 5ans, ou encore 5 ans avec sursis pour certains selon leur degré d’implication.

Pour les avocats de la défense, rien n’est arrêté, ils donneront leur avis devant le tribunal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »