Accueil / A la Une / Burkina Faso: l’armée déclare « avoir mis fin » aux fonctions de Roch Kaboré

Burkina Faso: l’armée déclare « avoir mis fin » aux fonctions de Roch Kaboré

Partagez ceci :

Très attendue depuis l’annonce ce lundi matin de l’arrestation du président burkinabè, la déclaration des soldats mutins, vient de tomber. Dans un communiqué lu par un officier à la télévision nationale, l’armée dit avoir mis fin aux fonctions du chef de l’Etat Roch Kaboré. 

Dans leur déclaration, les mutins confirment le coup d’Etat pour « remettre le pays sur le bon chemin ».

Dans la foulée, l’on annonce la suspension de la Constitution, la dissolution de l’Assemblée nationale et du Gouvernement.

Par ailleurs, les frontières aériennes et terrestres sont fermées jusqu’à nouvel ordre.

Un couvre-feu est également instauré de 21H à 5H du matin.

Les mutins précisent qu’ils s’engagent à proposer dans un délai raisonnable, un calendrier de retour à un ordre constitutionnel « accepté par tous ».

A noter que les mutins disent contrôler depuis ce lundi matin, la télévision nationale, la RTB.

A rappeler que le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré est détenu, lundi 24 janvier, par des soldats mutins dans un camp militaire.

Une arrestation qui intervient au lendemain d’une journée de manifestations contre le pouvoir, marquée par des mutineries dans plusieurs bases du pays.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »