Accueil / A la Une / Burkina Faso: les 14 propositions des députés pour une sécurité renforcée

Burkina Faso: les 14 propositions des députés pour une sécurité renforcée

Partagez ceci :

La sécurité est un axe principal pour la stabilité et le développement d’un pays. Au Burkina Faso, les députés ont décidé d’apporter leur contribution. Le parlement burkinabè a présenté lundi un plan d’urgence pour la restauration de la sécurité dans le pays.

Quatorze recommandations composent cette proposition des élus du peuple. Les parlementaires proposent l’adoption d’un plan spécial de soutien aux armées, le renforcement des dispositifs de défense et de sécurité ainsi que la réintroduction de la formation militaire pour les jeunes afin de constituer une réserve pour la défense nationale.

Les frontières étant la cible des activités et les points d’entrées sur le territoire, une meilleure vigilance serait la bienvenue. Pour cela, les parlementaires ont invité le gouvernement à recruter un contingent spécial dès cette année 2018.

Selon eux, il faudrait également un accompagnement à l’endroit des proches des personnes ayant été touchées par les attaques terroristes. Les élus recommandent la prise en charge de leurs.

Afin de contribuer à tous ces efforts que devrait consentir le gouvernement dans ce domaine, les parlementaires ont lancé une mobilisation nationale de fonds. Pour donner l’exemple, chaque élu national va contribuer à hauteur d’un million de FCFA, soit 127 millions pour l’ensemble des députés.

Le président de l’Assemblée nationale Alassane Bala Sakandé a suggéré la mise en place d’un comité entre le gouvernement et le parlement pour le suivi de ces recommandations.

Pour rappel, le président Rock Marc Christian Kaboré a déclaré la guerre au terrorisme au Burkina-Faso le 8 septembre. Une brigade spéciale a été créée à cet effet. Lors d’une opération menée le 16 septembre, les forces armées ont détruit des « bases terroristes » à Pama et Gayeri, dans l’est du pays.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »