Umalis Group
Home / A la Une / Burkina Faso: quand la musique salsa rappelle les souvenirs de Sankara

Burkina Faso: quand la musique salsa rappelle les souvenirs de Sankara

Partagez ceci :

Musique diversement appréciée pour son flow dansant, la Salsa dans les habitudes des Burkinabè. Les groupes qui ont pris la salsa à bras le corps sont fortement sollicités de part et d’autres, à Ouagadougou.

Les personnes un peu avancées en âge, la soixantaine révolue en raffolent cela également dû au fait que la Salsa, rappelle les souvenirs de l’ancien président Thomas Sankara.

« Nous, les Burkinabés, la musique cubaine nous ramène au temps de nos parents et de notre ancien président Thomas Sankara – qu’il repose en paix. Il aimait vraiment les airs cubains », se souvient avec nostalgie Bobo Seydou, chanteur dans le groupe Les Elites du Faso, qui s’est spécialisé dans la musique cubaine, rapporte notre source.

Le père de la révolution, Thomas Sankara serait lui-même un musicien adepte de la Salsa. Il a d’ailleurs été surnommé le «Che africain ».

« Cuba était un pays révolutionnaire, à l‘époque, il y avait un partenariat entre le Burkina et Cuba. Il y avait des Cubains qui venaient avec des groupes cubains. Comme l’Orquesta Aragón, ils sont venus ici», détaille Roger Bihoun, guitariste dans Les Elites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »