Accueil / Country / West Africa / Burkina Faso / Burkina Faso : quinze militaires morts dans une double attaque ce mardi

Burkina Faso : quinze militaires morts dans une double attaque ce mardi

Partagez ceci :

Quinze soldats tombés et un autre blessé : c’est le bilan provisoire d’une double attaque à l’engin explosif perpétrée ce mardi 9 août sur l’axe Bourzanga-Djibo, dans la région du Centre-Nord.

D’après le communiqué de l’état-major des armées burkinabè, des présumés jihadistes seraient à l’origine de cette double attaque qui a ciblé une unité militaire du 14e régiment interarmes (RIA) qui escortait un convoi « de personnels militaires qui venaient d’être affectés au 14e régiment interarmes de Djibo ». L’un des véhicules transportant des combattants des forces armées a sauté sur un engin explosif.

Alors que les opérations de secours et sécurisation du reste du convoi se mettaient en place après la première attaque, un deuxième engin a explosé. Selon une source sécuritaire, « le deuxième engin a été manifestement activé à distance. Ce qui a causé de nombreuses victimes ».

Des dégâts matériels ont été enregistrés en plus des pertes en vies humaines.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »