Accueil / A la Une / Burundi : les taxis-motos interdits de circuler dans la capitale

Burundi : les taxis-motos interdits de circuler dans la capitale

Partagez ceci :

Il est interdit depuis ce lundi 21 mars aux taxis-motos, taxis-vélos et tuk-tuks de circuler dans la plus grande partie de Bujumbura, la capitale économique du Burundi.

Des dizaines de policiers sont déployés dans la ville pour faire respecter cette interdiction. Même si cette mesure entrée en vigueur depuis quelques heures est strictement respectée, cela pose un autre problème d’ordre social.

L’absence de ces moyens de déplacement a causé beaucoup de tort à une partie de la population qui a été contrainte de se débrouiller pour effectuer des déplacements.

En plus de priver des pères de familles de leur gagne-pain, d’autres secteurs d’activités en sont affectés.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »