Home / A la Une / Burundi, seul pays africain à avoir célébré la Pâques avec des églises bondées

Burundi, seul pays africain à avoir célébré la Pâques avec des églises bondées

Partagez ceci :

Si l’on peut parler de célébrations de Pâques virtuelles cette année à l’échelle planétaire, un pays fait exception en Afrique: le Burundi.

Selon le journal Aujourd’hui, « au pays de Pierre Nkurunziza, ce sont a contrario des églises bondées qui ont célébré cette victoire du Christ sur la mort. Et pour cause, au Burundi, il n’y a ni confinement, ni quarantaine, tout juste fait-on du tapage sur le lavage des mains au savon. Les marchés et autres boutiques restent ouverts et les championnats de foot se poursuivent allègrement. (…) Le dauphin du président Pierre Nkurunziza, le colonel Évariste Ndayishimiye a même parlé de « protection divine » au sujet de la pandémie et la propagande nationale a foi en Dieu qui protège le pays. Le Burundi a enregistré hier tout de même, relève le quotidien ouagalais, son premier décès du coronavirus, et affiche quatre malades, un chiffre qui, il est vrai, reste marginal par rapport aux autres pays d’Afrique. »

Et le site d’information Yaga Burundi d’estimer que le pays « ne s’en tire pas si mal que ça » : « Nous devons d’abord nous soumettre à l’obéissance civile, pointe le site burundais : nous devons tous nous laver les mains très régulièrement, à l’entrée d’un magasin, d’un restaurant, avant de prendre le bus, à l’église, au bar, partout. Et surtout respecter scrupuleusement les gestes barrière. »

« Après, avant de penser au confinement, il faudrait organiser un dépistage de masse« , affirme encore Yaga Burundi. Peut-être, mais les autorités burundaises en ont-elles les moyens ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »