Accueil / A la Une / Cameroun : 11 nouveaux joueurs écartés de la sélection U17 pour fraude sur l’âge

Cameroun : 11 nouveaux joueurs écartés de la sélection U17 pour fraude sur l’âge

Partagez ceci :

Appelés en renfort après l’éviction de 21 joueurs de la tanière des Lions U17, il y a quelques semaines, 11 nouveaux joueurs viennent d’être virés pour les mêmes motifs.

La Fédération Camerounaise de Football mène une guerre sans merci contre les fraudeurs. Après avoir écarté 21 joueurs sur 30 sélectionnés pour le tournoi U17 de l’UNIFFAC, voici encore  11 joueurs appelés en renfort cette semaine qui sont mis de côté.

Ce qui fait un total de 32 joueurs éliminés pour fraude sur l’âge. Prévu initialement le 5 janvier à Limbé au Cameroun, la date du tournoi  a été décalée au 12 janvier afin que toutes les nations puissent passer des tests d’âge. Le Cameroun doit accueillir le Congo, le Tchad, la RD Congo et la République centrafricaine pour les éliminatoires de l’Union des fédérations de football d’Afrique centrale (UNIFFAC). « La date a dû être réaménagée car les équipes passeront un test médical obligatoire dans la capitale économique du Cameroun, Douala, ce week-end. Le tournoi aura finalement lieu entre le 12 et le 24 janvier, avec deux équipes qui progresseront à la Coupe des Nations des moins de 17 ans en avril en Algérie »n apprend-on.

Depuis 2009, la Fifa, a introduit les scanners IRM. C’était  lors de la Coupe du monde des moins de 17 ans au Nigeria. L’IRM consiste à scanner le poignet pour étudier l’état de la structure osseuse. En 2017, la Fecafoot a empêché 14 joueurs de participer à l’Afcon des moins de 17 ans au Gabon après avoir échoué aux tests. Plusieurs autres nations ont été suspendues pour fraude sur l’âge.

Dominique Atsama




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »