Accueil / A la Une / Cameroun : 19 kg de drogues saisis chez des Nigérians à l’aéroport de Yaoundé

Cameroun : 19 kg de drogues saisis chez des Nigérians à l’aéroport de Yaoundé

Partagez ceci :

Cette saisie qui est la troisième du genre depuis le début de l’année, tend à faire de l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, une porte d’entrée de la cocaïne au Cameroun, en provenance du Nigeria et d’Éthiopie.

Le 24 janvier 2022, un passager de sexe féminin, embarqué par la même compagnie aérienne Ethiopian Airlines,  depuis le Nigeria avait été interpellé en possession de 4,5 kg de « poudre blanche ». Le 7 juin 2022, une autre cargaison de 8 kg de cocaïne avait déjà été saisie sur un Nigérian en provenance de la capitale éthiopienne par la compagnie aérienne de ce pays. Ce 14 décembre 2022, une énième cargaison de 6,5 kg de drogue a été prise, sur un passager de nationalité nigériane, en provenance d’Addis-Abeba à bord d’un vol de la compagnie Ethiopian Airlines. C’est la 3e saisie de ce type effectuée dans cet aéroport de la capitale camerounaise depuis le début de l’année 2022, par  les agents de la cellule aéroportuaire anti-trafic. Ce qui fait une saisie totale de 19 kg de drogue depuis le début de l’année.

Selon les informations officielles, ces saisies tendent à faire de l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, une porte d’entrée de la cocaïne au Cameroun, en provenance du Nigeria et d’Éthiopie, phénomène que s’échinent à combattre les éléments de la CAAT. Opérationnelle depuis 2016, et co-financées par l’Union européenne, dans le cadre du « Airport Communication Project » (Aircop), et le Japon, la CAAT a pour mission de lutter contre le trafic de drogue et autres activités illicites dans les aéroports du Cameroun. Elle devient ainsi  une véritable bête noire pour les trafiquants.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »