Accueil / Country / Central Africa / Cameroun / Cameroun : 276 personnes décédées  de choleras depuis 2021

Cameroun : 276 personnes décédées  de choleras depuis 2021

Partagez ceci :

La situation épidémiologique du choleras au Cameroun commence à prendre des proportions inquiétantes. En plus des cas de décès, l’on dénombre également 13 096 cas de contamination dans plusieurs régions du pays.

Selon le communiqué final ayant sanctionné les travaux du conseil de cabinet présidé ce jeudi 27 octobre 2022 par le premier ministre Joseph Dion Ngute, l’on apprend que 276 personnes sont mortes du choléra depuis le début de l’année; et que l’on enregistre 13 096 cas de contamination dans plusieurs régions du pays.

Tout au long du conseil présidé par le Premier ministre, le ministre camerounais  de la Santé Publique Malachie Manaouda a indiqué que les régions les plus affectées sont : l’Ouest, le Littoral, le Centre et l’Extrême-Nord, où la prise en charge gratuite des cas se poursuit.

Selon le Minsanté. Très vite, le gouvernement a engagé la lutte. « En vue de riposter énergiquement contre l’épidémie de choléra en cours dans notre pays, le système de gestion de l’incident a été activé au niveau central et dans les régions en épidémie pour assurer la coordination des mesures prises et de la vaccination réactive. », a-t-il indiqué.

Les autorités avaient d’ailleurs donné l’ordre de construire en urgence des toilettes publiques et de renforcer l’approvisionnement en eau potable pour endiguer l’épidémie.

Pour l’Organisation mondiale de la Santé, des vaccins anticholériques sûrs, administrés par voie orale, doivent être utilisés conjointement à l’amélioration de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement pour limiter les flambées de choléra et favoriser la prévention dans les zones connues pour être à haut risque.

Au cours de cette rencontre, Malachie Manaouda a également fait le point sur la situation épidémiologique de la Covid-19, avec notamment 124 020 cas testés positifs depuis l’apparition de la maladie au Cameroun en mars 2020, de 121 992 patients guéris, et de 1965 décès confirmés, d’après les statistiques au 26 octobre 2022. 

Il a en outre déploré la prévalence de la variole du singe qui continue de répandre dans certaines régions du pays, avec déjà 12 cas confirmés et 2 décès sur la cinquantaine suspectés. 

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »