Accueil / Country / Central Africa / Cameroun / Cameroun : des biens de Samuel Foyou, l’une des 10 plus grandes richesses d’Afrique noire, vendus aux enchères

Cameroun : des biens de Samuel Foyou, l’une des 10 plus grandes richesses d’Afrique noire, vendus aux enchères

Partagez ceci :

Le fisc camerounais reproche à cet industriel le non payement des impôts pour son imprimerie.

« Il est porté à la connaissance du public que madame le receveur des Impôts des moyennes entreprises (CIME) du Littoral extérieur porteuse de contraintes et agissant sur autorisation de monsieur le directeur général des Impôts, par décision N° 029/DGI/DRVFC/SDR/SSOC du 26/10/2022, procèdera le lundi 21 novembre 2022 à 8 heures précises à Bonabéri (Douala) à la vente aux enchères publiques des biens appartenant à la société Moore Paragon Cameroun », lit-on dans un communiqué publié par la direction générales des Impôts du Cameroun, le 3 novembre dernier. Selon les impôts, la mise en vente des équipements de l’imprimerie Moore Paragon Cameroun du multimilliardaire Samuel Foyou vise au recouvrement des impôts.

Dans la liste des biens à vendre, l’on note toutes sortes d’équipements d’imprimerie : piqueuse électrique, pelliculeuse, assembleuse, perforeuse, compresseur, insoleuse, cylindres d’impression, flasheuse, massicot, machines à contre coller, réservoir d’air, emballages, papiers, etc.

Au Cameroun, le contentieux entre les entreprises et les impôts abouti parfois à un recouvrement forcé. Ce qui oblige le fisc à recourir à la vente des biens équivalent au montant réclamé. C’est aussi le signe que l’imprimerie n’a pas les moyens de payer sa dette fiscale.

Pourtant l’homme d’affaires Samuel Foyou fait partie des hommes d’affaires les plus prospères du pays. Considéré comme la troisième fortune du Cameroun, d’après le magazine Forbes, l’homme d’affaires est propriétaire de plusieurs entreprises au Cameroun. Notamment : Fermencam (Société camerounaise de fermentation) acquise auprès du groupe Fotso, Unalor, autre entreprise de production d’allumettes rachetée au défunt homme d’affaires Victor Fotso,  Plasticam (Plastique Camerounais), de Sotrasel, entreprise spécialisée dans la production du sel de cuisine, la Bsf (Biscuiterie Samuel Foyou), et l’imprimerie Moore Paragon, etc….. Il est par ailleurs le promoteur du Krystal palace, le premier hôtel 5 étoiles construit dans la ville de Douala. Ses actifs s’étendent hors du Cameroun. Au Congo et en Ouganda, précisément. Sa fortune est estimée à 242 milliards de FCFA selon Forbes.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »