Home / A la Une / Cameroun : Joseph Antoine Bekono, un jeune marqué par l’écriture

Cameroun : Joseph Antoine Bekono, un jeune marqué par l’écriture

Partagez ceci :

Joseph Antoine Bekono est un jeune qui montre la voie. Il est parmi les rares jeunes qui font leur parcours dans le monde de l’écriture. A 24 ans, ce très passionné de littérature se révèle comme l’un des espoirs de la littérature dans son pays.

A 24 ans, Joseph Antoine Bekono, aussi connu sous le pseudonyme de Joan Békez, rêve grand. Né en 1996 au Cameroun, ce jeune écrivain rêve de marquer son pays et le monde entier par ses écrits. Le déclic vient chez ce fils d’enseignants en 2011. Alors qu’il participait à un concours local, il se découvre un potentiel et un talent pour l’écriture.

Aujourd’hui il s’affirme aussi comme étant une valeur ajoutée à la littérature Camerounaise en particulier et Africaine en général. A son actif, deux ouvrages inspirés de son quotidien.

Il s’agit d’abord de “La roue tourne” qu’il publie sous son vrai nom de Joseph Antoine Bekono. C’est un recueil de nouvelles comme le rapporte le sous-titre « Nouvelles sur l’Afrique », dans le quel le jeune auteur s’interroge sur comment les Africains se doivent de gérer leur retard (économique, technique, politique) et leurs frustrations face à la grande influence des puissances Occidentales.

Cependant, le second ouvrage sort sous le nom de Joan Bekez, et s’intitule “Azpalum et les généalogies”. Celui ci est un roman d’aventures mettant en scène un royaume fictif, Azpalum, théâtre d’une conspiration d’envergure. L’auteur raconte des secrets de famille au départ inoffensifs qui se transforment en de véritables crises au sein du royaume tout entier, aidées par de profondes jalousies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »