Accueil / Pays / Afrique Centrale / Cameroun : kidnappé, le directeur de la radio « Amplitude FM » retrouvé mort

Cameroun : kidnappé, le directeur de la radio « Amplitude FM » retrouvé mort

Partagez ceci :

Enlevé depuis mardi 17 janvier par des hommes en cagoule, Martinez Zogo a été finalement assassiné selon ses proches. Le corps sans vie directeur de la radio « Amplitude FM » a été retrouvé ce dimanche matin dans la périphérie de Yaoundé.

Au Cameroun, les images insoutenables du corps nu et sans vie du célèbre animateur de l’émission « Embouteillage » , ont inondé la toile depuis plusieurs heures.

Selon Reporters Sans Frontières (RSF), cité par nos confrères d’Actu Cameroun, son enlèvement s’est produit devant la gendarmerie de Nkol-Nkondi, en banlieue de Yaoundé.

Vers 20H, renseigne-t-on, un vacarme à l’entrée du poste attire l’attention des forces de l’ordre. Les gendarmes découvrent la voiture du journaliste Martinez Zogo, la carrosserie accidentée comme si le conducteur avait tenté d’enfoncer le portail. Au même moment, ils aperçoivent un véhicule noir qui s’éloigne.

Depuis, « les deux téléphones du journaliste sont coupés », précise le Réseau des patrons de presse du Cameroun. Une suite d’événements qui laisse penser à un kidnapping.

Dans son communiqué, RSF condamne un « enlèvement brutal ».

Pour sa part, le gouvernement a indiqué « suivre la situation avec tout l’intérêt qu’elle mérite » et que « des instructions ont été données afin que toute la lumière soit faite » sur cette affaire.

Ces dernières semaines, dans le pays de Paul Biya où la corruption est endémique, Martinez Zogo, connu pour son «ton satirique» et ses enquêtes, avait accusé des personnalités haut placées de détournements de fonds publics.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »