Accueil / A la Une / Cameroun: la police met la main sur un preneur d’otages
preneur d'otages

Cameroun: la police met la main sur un preneur d’otages

Partagez ceci :

Les prises d’otages sont très courantes dans la région de l’extrême nord du Cameroun depuis le début de l’année. Et, dans sa quête d’éviter aux populations ces enlèvements fréquentes, la police a durci le ton et est parvenu à mettre la main sur un présumé preneur d’otages et quelques-uns de ces collaborateurs il y a quelques jours dans la localité de Mokolo.

Amadou Fatouma, un preneur d’otage a été interpellé par la police avec ses huit complices. Cette arrestation faisait suite à un énième enlèvement d’un commerçant le 16 septembre 2021 aux environs de 21 heures. Ses ravisseurs auraient réclamé une rançon de 15 millions de FCFA à la famille du commerçant. Saisie, la police a élaboré un plan pour mettre la main finalement sur ces hors-la-loi qui semaient la terreur et la désolation au sein des populations.

« Nous sommes très contents de ce que vient de faire la police du Mayo-Tsanaga. On aimerait que les autres acteurs puissent à leur tour également agir sans état d’âme. Parce que très-souvent ces gens reviennent seulement après quelques mois parfois quelques jours de prison nous narguer. Pire, ils viennent même régler les comptes à ceux qui ont collaboré avec les forces de sécurité pour leur arrestation », a réagi Vajaray Metewere, un ressortissant de Mayo-Moskota.

Depuis le début de l’année, l’on estime à plus de 300 millions Fcfa de rançons payées aux ravisseurs dans le Mayo-Tsanaga.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »