Cameroun: Samuel Eto’o fustigé par les ‘siens’, les raisons!

Partagez ceci :

L’ex-international camerounais Samuel Eto’o est de plus en plus décrié chez lui par certains mécontents. Après le soutien mal digéré au président Paul Biya lors des élections, le buzz qu’a suscité une montre de valeur, Samuel Eto’o est de nouveau attaqué sur les réseaux sociaux, formant ainsi deux camps.


Tout serait parti du fait que le joueur ait pris en charge les frais d’hébergement d’A’salfo, l’artiste ivoirien, lors de son récent déplacement à Douala, où ce dernier a assisté aux obsèques de Jean-Pierre Saah, un de ses fidèles collaborateurs, tué le premier avril dernier. Deux camps se sont ainsi formé sur les réseaux sociaux.

D’après Abidjanshow, c’est A’salfo lui-même,qui aurait révélé l’information. Une information que certains n’ont pas apprécié; d’autres estiment inutile d’offrir un séjour à une personne déjà riche alors que de nombreux Camerounais « meurent de faim et dorment dans les rues ».

Rapidement des voix sont montées aux créneaux pour rappeler l’injustice dont fait preuve les camerounais vis-à-vis de celui qui autrefois a tant fait pour son pays le Cameroun.

« Les Camerounais ne sont pas reconnaissants. Ils critiquent mais ils oublient qu’Eto’o a beaucoup fait pour le pays. Au-delà de son talent sportif qui a contribué à la promotion du Cameroun, il a permis à de nombreux jeunes passionnés de football et dont les parents n’ont pas les moyens d’intégrer des centres de formation de qualité pour poursuivre leur rêve. Il a toujours été généreux, même envers d’anciens footballeurs (Norbert Owona notamment) qui se trouvaient dans le besoin. Alors, prendre en charge le séjour d’A’salfo n’est pas méchant, mais au contraire c’est un geste valeureux, puisqu’il a soutenu à sa façon, une personne attristée par le décès d’un être cher », a déclaré, une source que cite le site.

Il faut souligner que ce n’est pas la première fois que la star du ballon rond fait la Une, sur les réseaux sociaux. Des scandales, histoires et autres, Samuel Eto’o n’a jamais été à l’abri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *