Umalis Group
Home / A la Une / Cameroun: un festival du film repoussé en 2020 pour « insécurité »

Cameroun: un festival du film repoussé en 2020 pour « insécurité »

Partagez ceci :

Initialement prévu du 22 au 27 avril 2019, le festival international du film camerounais (CAMIFF) a été purement et simplement reporté sur 2020. Cette décision quoi qu’involontaire des organisateurs est due à l’insécurité qui régnait à Buea, capitale du sud-ouest du Cameroun où devait se dérouler l’évènement.


« Malheureusement, après consultation avec les autorités gouvernementales locales, la police et les ambassades, il est apparu clairement que la crise actuelle qui touche la partie anglophone du Cameroun rendrait l’accès à la ville de Buea pour la projection pratiquement impossible pour les participants au festival et les communautés locales. Nos célébrités internationales ont été conseillées par leurs gouvernements et leurs équipes de sécurité d’éviter de visiter le Cameroun en ce moment. Nous avons tenté de trouver une autre date, mais malheureusement, on nous a dit que ce serait trop peu pratique pour les commanditaires et les partenaires, car nous ne pouvons prévoir une interruption ou une fin à cette saga en cours en 2019. Nous faisons avancer l’événement du 20 au 25 avril 2020 à BUEA, la ville de l’hospitalité légendaire, avec l’espoir que la paix sera rétablie d’ici là. Tous les films soumis cette année seront reconsidérés pour être soumis à la CAMIFF 2020 », avait écrit Agbor Gilbert Ebot, PDG et fondateur du festival, d’après Camer24.net à l’endroit des festivaliers et participants.

Les organisateurs restent tout de même confiants que les gens ne peuvent pas faire la guerre éternellement et que les idéologies sont susceptibles de changer.

Ainsi le festival se tiendra du 20 au 25 avril 2020 avec plus de 2000 films attendus par les organisateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »