Accueil / Country / Central Africa / Cameroun / Cameroun : une femme torture à mort son bébé et le jette dans un puits

Cameroun : une femme torture à mort son bébé et le jette dans un puits

Partagez ceci :

Selon les medias locaux, la femme âgée de 21 ans aurait voulu dissimuler son crime en simulant une noyade de son fils.

L’histoire semble incroyable, mais vraie selon plusieurs medias locaux. En effet, une femme de 21 ans du nom de Njayou est accusée d’avoir torturé à mort son bébé. Après la scène de torture, elle  aurait ensuite  jeté le cadavre dans un puits à Mbanga, petit village situé dans la région du Littoral du Cameroun.

Selon des sources locales, la jeune femme de 21 ans aurait jeté le corps de l’enfant dans le puits pour  tenter de dissimuler le crime. Malheureusement pour elle, certaines personnes du quartier qui ont été témoins de la scène ont pu se précipiter vers le puits afin de récupérer le corps du jeune garçon.

La mère de 21 ans a ensuite été appréhendée par les forces de l’ordre. Elle devrait être jugée dans les jours à venir.

Des faits-divers qui font froid au dos sont récurrents au Cameroun. En 2021, une jeune femme avait tué ses deux enfants avant de les préparer. Les faits s’étaient déroulés dans la ville de Garoua, dans le nord du pays. La meurtrière se  prénommait Salamatou, 25 ans. Selon les informations relayées par la chaîne de télévision camerounaise « Canal 2 », les victimes étaient recherchées depuis plusieurs heures par les membres de la famille qui ne retrouvaient aucune trace de leurs enfants. C’est après avoir activement fouillé leur maison que la coépouse et le mari viendront découvrir une marmite et un seau qui contenaient les enfants préparés. C’est la panique totale !

En mai dernier c’est un jeune garçon qui mettait fion aux jours de sa mère dans la région de l’Ouest. Ce dernier avait fendu sa tête avant d’emporter son cerveau.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »