Accueil / Sports / CAN au Cameroun : malgré la Covid, les hôteliers espèrent faire le plein

CAN au Cameroun : malgré la Covid, les hôteliers espèrent faire le plein

Partagez ceci :

24 équipes en compétition, cinq villes hôtes et des stades allant jusqu’à 50 000 places…Le Cameroun attend accueillir du monde à l’occasion de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2022) qui démarre le 9 janvier prochain. Et dans la foulée de cette grande messe continentale, les acteurs de hôtellerie se frottent les mains.

Après avoir souffert des restrictions aux voyages liées à la pandémie de Covid, les hôteliers espèrent faire le plein et se préparent en conséquence.

Une bouffée d’oxygène et une vitrine pour se faire connaître…La perspective de voir les hôtels remplis après une année éprouvante, marquée par la pandémie au Covid-19.

Le directeur général, Francis Kugler, veille aux derniers ajustements.

Son hôtel fait partie des établissements sélectionnés pour accueillir une des équipes en compétition : « Il faut les chouchouter. Il y a un cahier des charges très précis. Sur la restauration : fruits coupés, pas coupés, yaourt sucré, non sucré, certains coachs veulent du pain, à table, d’autres non… C’est du sur-mesure ! On a aussi des consignes très précises de la CAF. On travaille avec le COCAN, chaque détail compte. C’est du sur-mesure pour chaque équipe ».

Au-delà des joueurs, Francis Kugler attend les journalistes et les chefs d’entreprise pour remplir l’hôtel après des temps difficiles à cause du Covid.

« Tout le monde attend la CAN au Cameroun. On a besoin de faire le plein pour faire du chiffre d’affaires, pour une bouffée d’oxygène en termes de volume d’activité. Et puis, cela va nous permettre de nous faire connaître auprès de nouveaux clients », a-t-il déclaré au micro de RFI.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »