Accueil / Canicule en Espagne : le Premier ministre évoque plus de 500 morts 

Canicule en Espagne : le Premier ministre évoque plus de 500 morts 

Partagez ceci :

Un triste record ! Plus de 500 morts enregistrés en dix jours, voilà le lourd bilan que l’Espagne déplore, suite à la vague de chaleur la plus intense jamais enregistrée dans le pays.

Ces chiffres ont été communiqués mercredi par le Premier ministre Pedro Sanchez, lors d’un déplacement en Aragon, région du nord du pays touchée par un incendie.

« Durant cette vague de chaleur, plus de 500 personnes sont mortes en raison des températures si élevées, selon des données », a-t-il indiqué, faisant référence à une estimation de la surmortalité publiée par un institut de santé publique.

Selon les autorités, la vague de chaleur qui s’est abattue sur l’Espagne, du 9 au 18 juillet a été celle présentant la « plus forte anomalie » de température enregistrée dans le pays depuis le début de la compilation des données en 1975.

A noter que ces températures exceptionnellement élevées ont attisé d’énormes incendies. Le dernier foyer inquiétant les autorités s’est déclaré lundi en Aragon (nord-est). Il a déjà ravagé des milliers d’hectares et a entraîné l’évacuation de 1 700 personnes.

La ligne ferroviaire reliant Madrid à Barcelone a dû être coupée en raison des flammes avant d’être rouverte à la circulation, mais des routes restaient en revanche coupées mercredi, renseigne-t-on.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »