CEDEAO / Un plan d’action de 5 ans pour récupérer les biens culturels « volés » à l’Afrique

Partagez ceci :

Après la réunion des responsables régionaux des patrimoines culturels et des musées qui a eu lieu en avril dernier à Cotonou, les ministres de la Culture des Etats membres de la CEDEAO sont réunis depuis ce mercredi dans la capitale économique du Bénin pour adopter un plan d’action régional quinquennal sur le retour des biens culturels africains à leurs pays d’origine.

En effet, certaines œuvres du patrimoine culturel africain se trouvent jusqu’à présent hors du continent. Ainsi, ce plan d’action s’inscrit dans le cadre des revendications par certains Etats africains des biens culturels pillés pendant la colonisation.

Le plan d’action qui couvrira la période 2019-2023 va être élaboré sur la base d’une Déclaration Politique sur le retour des biens culturels africains à leurs pays d’origine adoptée en décembre 2018 par les Chefs d’Etat de la sous-région ouest africaine réunis lors du 54ème sommet ordinaire à Abuja au Nigeria.

« La politique culturelle de la CEDEAO est l’instrument dont s’est dotée l’organisation sous-régionale en vue de contribuer au développement socio-économique durable et à l’intégration régionale par la promotion de la diversité culturelle et des industries culturelles et créatives », indique le communiqué de la CEDEAO.

Pour sa part, le président de la République française, Emmanuel Macron, a affirmé lors de son discours du 28 novembre 2017 à Ouagadougou,: « Je veux que d’ici cinq ans les conditions soient réunies pour des restitutions temporaires ou définitives du patrimoine africain en Afrique ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *