Home / A la Une / Centrafrique : François Bozizé demande pardon pour les ‘torts commis’

Centrafrique : François Bozizé demande pardon pour les ‘torts commis’

Partagez ceci :

L’ex chef d’Etat centrafricain, François Bozizé fait sa première apparition publique depuis son retour à Bangui en décembre 2019. Face à la presse, l’ancien président a dévoilé ses intentions entend qu’homme politique et a demandé solennellement « pardon » aux centrafricains.

François Bozizé demande « solennellement pardon » pour les torts commis et assure n’avoir « voulu faire du mal intentionnellement ».

Bozizé se déclare candidat potentiel à la prochaine présidentielle de décembre en Centrafrique. Car selon lui, rien ne l’empêchait d’être candidat en 2020. « Cela dépend de mon parti. C’est le congrès qui désigne les candidats », a-t-il précisé.

Pour rappel, l’ancien président est accusé d’avoir soutenu les milices antibalaka dans la crise centrafricaine de 2013. Une crise marquée par de violents affrontements communautaires et religieux (chrétiens et musulmans).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »