Accueil / Africa top success / Chaque année, l’Afrique dépense 14 millards $ pour ses importations en médicaments

Chaque année, l’Afrique dépense 14 millards $ pour ses importations en médicaments

Partagez ceci :

L’Afrique pourrait bientôt produire ses propres médicaments pour ses besoins. La Banque africaine de développement (BAD) envisage la création de la Fondation africaine pour la technologie pharmaceutique.

La création de cette Fondation devrait contribuer à l’amélioration de la fabrication de médicaments, de vaccins et d’autres produits pharmaceutiques. Une avancée salvatrice selon le Président du groupe de la BAD, Akinwumi Adesina. « Il s’agit d’une grande avancée pour l’Afrique. L’Afrique doit se doter d’un système de défense sanitaire, basé sur trois grands domaines : la relance de l’industrie pharmaceutique africaine, le renforcement des capacités africaines de fabrication de vaccins et la mise en place d’infrastructures de soins de santé de qualité en Afrique », a-t-il déclaré dans des propos relayés par Africa-press.

L’Afrique importe 70% des médicaments dont elle a besoin; des importations qui lui coûtent annuellement 14 milliards de dollars. Il était donc urgent de penser à une solution alternative. Ainsi, lors du sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba en février 2022, les dirigeants africains avaient appelé la Banque africaine de développement à aider à créer cette Fondation africaine pour la technologie pharmaceutique. « L’Afrique ne peut plus sous-traiter la sécurité sanitaire de ses 1,3 milliard de citoyens et la confier à la bienveillance d’autrui », avait alors indiqué le président de la BAD.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »