Accueil / Africa top success / Congo : le ministre des Finances, Rigobert Roger Andely, limogé !

Congo : le ministre des Finances, Rigobert Roger Andely, limogé !

Partagez ceci :

Ce léger réaménagement du gouvernement est marqué par l’entrée de deux personnalités: Lydie Pongault au poste de ministre de l’Industrie culturelle, et de Juste Désiré Mondélé aux fonctions de ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur.

Depuis samedi soir, le président congolais Denis Sassou Nguesso a procédé au réaménagement de son gouvernement. La plus grosse surprise est le limogeage du ministre des Finances, du Budget et du Portefeuille public Rigobert Roger Andely, selon un décret lu à la télévision d’État par le directeur de cabinet de la présidence de la République, Florent Ntsiba. Rigobert Roger Andely a été remplacé par Jean-Baptiste Ondaye qui était jusque-là secrétaire général de la présidence congolaise.

L’ancien ministre des Finances est accusé de « mégestion » par une source pro-gouvernementale. A 66 ans, il avait déjà occupé le même poste entre 2002 et 2005.

En plus du ministre des Finances, deux autres personnalités  font leur entrée au gouvernement: Lydie Pongault, nommée ministre de l’Industrie culturelle, et Juste Désiré Mondélé,  qui était conseiller politique du Chef de l’État prend le poste  de  ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur.

Membre influent de la principale formation d’opposition, l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS), Honoré Sayi, précédemment ministre de l’Énergie et de l’Hydraulique, va occuper le   ministère des Transports et de l’Aviation civile.

Nommé après la quatrième présidentielle remportée par Denis Sassou Nguesso en mars 2021, le Premier Ministre Anatole Collinet Makosso, reste à son poste, ainsi que Denis Christel Sassou Nguesso, la fille de Denis Sassou Nguesso qui conserve le ministère de la Coopération internationale et de la Promotion du partenariat public-privé.

Lydia Jacqueline Mikolo a été reconduite ministre des Petites et moyennes entreprises, malgré son échec aux législatives de juillet dernier. Dans l’ensemble le nouveau gouvernement congolais compte 37 membres dont cinq ministres d’État.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »