Congo: Robert Nzaou-Kissolo, le photographe qui allie photo et art culinaire

Partagez ceci :

Spécialisé dans les photos de rue et portraits, le photographe Robert Nzaou-Kissolo propose de découvrir le Congo sous d’autres angles. « Madia ya bwala » (qui signifie « notre nourriture locale » ou nos « repas locaux » en langue kituba), la nouvelle série de photos de l’homme a fait l’objet d’exposition.

L’exposition a valorisé la nourriture du pays, notamment légumes, fruits, légumineuses, saka saka, foumbou ou coco (gnetum africanum), « minguéngués », noix de palme, courges, aubergines, chenilles et autres. Accompagné du portrait de certaines personnes, les œuvres portent, en majorité, les noms des produits mis en valeur. Les photos sont disponibles aussi en format cartes postales.

«L’objectif est de mettre la culture à la portée de tous, parce qu’il y a beaucoup de jeunes Congolais qui sûrement s’intéressent à la peinture et à la photographie. Le concept permet à chaque Congolais d’être confronté à sa culture et aux artistes », a expliqué Sylvie Bayonne, directrice artistique de Matombi Productions, qui s’est chargé de l’exposition.

« Congo Brazza Mon Amour », la campagne initiée par le photographe souhaite mettre en valeur les aliments traditionnels consommés dans le pays et que l’on trouve rarement dans les hôtels cinq étoiles, rapporte Africanews.

Robert Nzaou-Kissolo qui a découvert sa passion pour la photographie en 1990, espère maintenant d’après notre source, partager ses connaissances avec d’autres photographes en herbe de son pays.

Résultat de recherche d'images pour "Robert Nzaou-Kissolo"

Image associée

 

Image associée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *