Accueil / A la Une / Coopération : la France entame « son divorce » avec le Mali

Coopération : la France entame « son divorce » avec le Mali

Partagez ceci :

Le transfert de la base de Kidal, dans le nord du Mali, vers la force des Nations unies (Minusma) est en cours. Ce retrait des forces françaises de l’opération Barkhane intervient au moment où le Mali accuse la France « d’abandon en plein vol » face aux groupes djihadistes.

« Le dernier convoi logistique est parti pour Gao ce matin à 5H00. Un détachement de Barkhane restera sur place pour les dernières formalités administratives et logistiques », a indiqué le porte-parole de l’état-major, Colonel Pascal Lanni ce 12 octobre 2021.

Pour rappel, Paris a entrepris en juin dernier de réorganiser son dispositif militaire au Sahel, en quittant notamment les bases les plus au nord du Mali (Kidal, Tombouctou et Tessalit) et en prévoyant de réduire ses effectifs dans la région d’ici à 2023 à 2.500-3.000 hommes, contre plus de 5.000 aujourd’hui.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »