Accueil / A la Une / Côte d’Ivoire : 2 membres de la Franc-maçonnerie suspendus pour une affaire de cocaïne

Côte d’Ivoire : 2 membres de la Franc-maçonnerie suspendus pour une affaire de cocaïne

Partagez ceci :

Les dirigeants de la Grande Loge de Côte d’Ivoire ont décidé de suspendre à titre conservatoire deux frères suspectés d’être impliqués dans un vaste trafic de cocaïne, renseigne Jeune Afrique. Il s’agit de Richard Ghorayeb et Dominique Amata.

Vendredi 10 juin, le Grand maître de la Grande Loge de Côte d’Ivoire (GLCI), Sylvère Koyo, a procédé à l’installation du nouveau Grand maître de la province du Centre, Silue Sinaly, directeur général de l’Autorité nationale de l’Aviation civile (ANAC).

Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Congo, Djibouti, Gabon, Ghana, Guinée, Liberia, Mali, Maroc, Sénégal, Togo…

Avec 15 à 20 délégués chacune, la plupart des grandes loges maçonniques africaines ont participé à cet événement.

À cette occasion, l’avocat franco-ivoirien, investi le 23 avril, est revenu sur l’affaire qui défraie la chronique sur les bords de la lagune Ebrié : l’enquête sur la saisie, fin avril, de deux tonnes de cocaïne.

Le dossier concerne directement la GLCI, puisque deux de ses membres influents sont suspectés d’être impliqués : Richard Ghorayeb et Dominique.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »