Accueil / A la Une / Côte d’Ivoire : fin de la polémique sur l’homosexualité, le ministre de la Justice répond !

Côte d’Ivoire : fin de la polémique sur l’homosexualité, le ministre de la Justice répond !

Partagez ceci :

Interrogé par KOACI, le ministre ivoirien de la Justice Sansan Kambilé a apporté des précisions par rapport aux rumeurs sur la légalisation de l’homosexualité dans le pays, mettant ainsi fin à la polémique qui ne cesse de grandir.

« Sur la question de l’homosexualité dont parle l’opposition, je tiens à préciser qu’il s’agissait de l’examen d’un projet de loi modificatif du code pénal, l’article 226 nouveau. Cet article qualifie les cas de discriminations et en énonce toute une série. Il dispose ainsi au sens de la présente section est qualifié : « de discrimination, toute distinction, exclusion, restriction ou préférence fondée sur l’origine nationale… orientation sexuelle. ». L’orientation sexuelle faisait donc partie des éléments de discrimination, tout simplement », a expliqué le Magistrat à KOACI.

Avant de poursuivre : « Si le Gouvernement entendait légitimer l’homosexualité, le cadre légal ne serait pas le code pénal, mais plutôt la loi sur le mariage. J’ai rappelé aux députés de la commission que dans la loi sur le mariage, que l’article premier de la loi 2019-570 du 26 juin 2019 relative au mariage dispose que le mariage est l’union d’un homme et d’une femme célébrée par devant l’officier de l’État civil ».

Notons que le sujet donne lieu à de nombreuses supputations depuis plusieurs jours. « Je suis fort surpris de cette polémique qui tend à faire croire que le gouvernement s’apprêtait à légitimer l’homosexualité, ce qui est complétement faux. Le Gouvernement n’a jamais cherché à légitimer l’homosexualité », a-t-il conclu.

Source : KOACI




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »