Accueil / A la Une / Côte d’Ivoire : Gbagbo pense au cas de Guillaume Soro

Côte d’Ivoire : Gbagbo pense au cas de Guillaume Soro

Partagez ceci :

Depuis son retour en Côte d’Ivoire après son acquittement par la CPI, l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo multiplie les actions en faveur de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale. Lors de sa rencontre historique le 27 juillet avec l’actuel président Alassane Ouattara, il a plaidé pour la libération de plusieurs prisonniers politiques. Quid des exilés politiques en l’occurrence Guillaume Soro?

Jugé par contumace par  la justice ivoirienne pour atteinte à la sûreté de l’État, Guillaume Soro a été condamné à vie et est actuellement en exil. Au delà des prisonniers politiques, l’ex président ivoirien a exhorté Alassane Ouattara à jouir de ses pouvoirs exceptionnels pour faciliter le retour de l’ex-premier ministre Guillaume Soro au pays.


« Le président Ouattara m’a dit deux mots de Soro. Donc, tout ça, ça fait partie de nos combats, mais il faut aller pas à pas. Pour le moment, c’est ceux qu’on peut sortir par un décret, après les autres, je vais aussi monter au créneau pour parler d’eux pour qu’ils reviennent au pays », a révélé Laurent Gbagbo lors de sa rencontre avec les femmes des prisonniers politiques ce lundi.


L’homme de 74 ans a également évoqué la situation d’autres exilés politiques. « Il y a des exilés qui ne sont pas dans des camps, il y en a à Paris, à Bruxelles », a fait observer Laurent Gbagbo.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »