Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Côte-d’Ivoire: «Il y a des douleurs physiques que les vêtements cachent» Charles Blé Goudé
Charles Ble Goudé 99

Côte-d’Ivoire: «Il y a des douleurs physiques que les vêtements cachent» Charles Blé Goudé

Partagez ceci :

Malgré son sourire apparent, Charles Blé Goudé ne cache pas sa frustration d’être toujours en exil jusqu’à ce jour. Le président du COJEP vient de poster un message sur sa page Facebook qui exprime son profond malaise par rapport à sa situation actuelle.

L’ancien prisonnier de la CPI souffre le martyr mais garde toujours le moral. Celui qui a été acquitté par la CPI de plusieurs chefs d’accusations (crimes de guerre, crime contre l’humanité, crime de génocide) reste toujours bloqué en Hollande.

Attendant la délivrance de son passeport ivoirien par les autorités d’Abidjan, l’ancien ministre de la communication à l’impression de vivre une injustice. Muet ces derniers temps, il vient de surgir en envoyant un message assez philosophique à ses partisans qui attendent impatiemment son grand retour en Côte-d’Ivoire.

 « Il y a des douleurs physiques que les vêtements cachent. Il y a aussi des douleurs morales que cache le sourire. Ne vous y trompez pas, malgré sa couleur bleu scintillante, mon panier est vide. Et pourtant, je souris toujours à la vie.« , a écrit sur page Facebook, Blé Goudé.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »