Accueil / A la Une / Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, le divorce ?

Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, le divorce ?

Partagez ceci :

Entre l’ancien président ivoirien et son ex-bras droit, la rupture est-elle consommée ? La question a tout son sens, dans la mesure où sur le papier, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont tout pour être intimement liés. Mais restent très éloignés depuis le retour du leader de Cojep en Côte d’Ivoire.

Lorsque le premier était au pouvoir, le second mobilisait la base.

C’est ensemble qu’ils ont chuté, ensemble qu’ils se sont retrouvés inculpés pour crimes contre l’humanité devant la Cour pénale internationale (CPI), ensemble qu’ils ont été acquittés en mars 2021.

Mais au sein du PPA-CI, le parti fondé par Laurent Gbagbo, le « cas Blé Goudé » fait des vagues, renseigne Jeune Afrique.

La décision de son ancien co-accusé de ne pas rallier le parti est source de tensions.

La décision de Charles Blé Goudé de transformer son mouvement, le Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep), en parti en 2015, et ses ambitions politiques, qu’il ne cache pas, le catégorisent immanquablement dans l’opposition directe au PPA-CI, insiste Justin Koné Katinan, porte-parole de PPA-CI.

Par ailleurs, ce dernier précise avoir trouvé « désobligeante » une déclaration attribuée à Charles Blé Goudé : « Je n’ai jamais été dans le groupe [le Front populaire ivoirien, FPI, fondé par Gbagbo et aujourd’hui dirigé par Pascal Affi N’Guessan]. Je ne serai pas avec le sous-groupe [le PPA-CI] ».

Et Justin Koné Katinan de marteler :

« Nous le disons sans aucune haine, nous ne sommes pas ensemble. Sur le terrain politique, nous sommes adversaires. Il faut que ce soit clair pour les Ivoiriens, pour nos militants ».




One comment

  1. Il faut beaucoup de Sagesse dans cette lutte que vous menez.
    Comment Blé Goude avait il fonctionné ? Était il membre de FPI ?
    Courir trop vite pour déclarer que Cojep et PPA-CI sont adversaires et Marteler cela c’est trop vite se précipiter pour morceler l’opposition. Cela arrangerait très bien le parti au pouvoir qui devrait être le seul et seul adversaire.

    Vous pouvez avoir plusieurs partis de l’opposition mais vous n’êtes pas adversaires entre vous les partis de l’opposition.

    Au moment opportun vous pouvez vous concerter et prendre des décisions en fonction de l’enjeu du temps « T »

    Adodo Yao SADJI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »