Home / Pays / Afrique de l’Ouest / Côte d’Ivoire / Côte d’Ivoire: Suy Fatem, la miss sortante bientôt sanctionnée !

Côte d’Ivoire: Suy Fatem, la miss sortante bientôt sanctionnée !

Partagez ceci :

Suy Fatem dans la tourmente. La miss Côte d’Ivoire 2018 est au centre des discussions depuis la semaine dernière. Une image montrant la Miss sortante, en train de balancer avec dégoût son écharpe juste à la fin de son mandat, fait le tour de la toile et suscite plusieurs commentaires.

La polémique enfle depuis une semaine. Mécontente d’avoir été ignorée au cours de la cérémonie devant consacrer sa succession, Miss Fatem est partie en fracas de la soirée. Une attitude qui agace au niveau du Comité d’Organisation de Miss Côte d’Ivoire (Comici).

« Je ne comprends pas son geste, mais je pense que c’est tout de même grave », a indiqué Thierry Coffi, Secrétaire général du COMICI sur le site Vibe Radio.CI

Thierry Coffi fait savoir que le conseil de discipline aura son mot à dire : « Nous allons convier dans quelques jours au niveau du COMICI un conseil de discipline pour statuer sur le geste de notre Miss Suy Fatem. Le conseil de discipline va donc analyser et apprécier. Nous allons statuer sur ce cas, le mardi 11 Juin 2019. Si le conseil estime que c’est un acte suffisamment grave, les membres du conseil vont par conséquent sévir », prévient Thierry Coffi.

La frustration d’une soirée

La polémique a commencé quand Suy Fatem n’a pas eu la chance de transmettre le trophée à la suivante. Interrogé, le Secrétaire Général du Comité, lève certaines équivoques: «Ce n’est pas automatique que la sortante est triée de la couronne nouvellement élue. Quand une personnalité est honorée de sa présence au final, celle-ci C’est vrai aussi que par moment, il est préférable de faire porter la couronne à celle qui succède. Suy Fat n’a pas été remis à la couronne parce qu’elle a écopé d’une sanction disciplinaire. Elle avait reçu un coup du COMICI pour un certain nombre d’attitudes », indique le numéro 2 du COMICI.

«Il y a des répétitions des fautes et des manquements de la part de Fatem» Poursuit M.Thierry Coffi. «Rappel à l’ordre » qui est verbal. Il y a eu par la suite un «Avertissement», et après le 3e niveau de sanction qui est le blâme. Nous sommes une organisation serieuse, on ne peut pas laisser nos Miss commettre des fautes professionnelles inacceptables. Tout concours est régi par des règles qui se doivent d’être respectées», a déclaré Thierry Coffi. 

Check Also

Obasi Shaw : une thèse sous forme de rap, une première à Harvard

Obasi Shaw a surpris tout le monde par son ingénieuse idée. Cet étudiant de Harvard …

Traduction »