Accueil / A la Une / Côte d’Ivoire : un dialogue politique sur fond de malaises et de tensions

Côte d’Ivoire : un dialogue politique sur fond de malaises et de tensions

Partagez ceci :

Le chef du gouvernement ivoirien Patrick Achi a ouvert une nouvelle session de discussion ce jeudi 20 janvier 2022. Le contexte et les résultats de ce dialogue politique ne convainquent pas réellement les principaux partis de l’opposition même s’ils ont annoncé y participer.

La presse n’ayant pas été conviée à l’ouverture des travaux, on ignore pour l’heure si les représentants des principaux partis de l’opposition notamment RHDP, FPI, PDCI et PPA-CI y ont effectivement pris part.

Pour rappel, la sortie du procureur Richard Adou peu après la reprise du dialogue politique le 16 décembre dernier a jeté un froid entre les responsables politiques. Celui-ci mettait en cause plusieurs responsables de l’opposition dans les violences liées à l’élection controversée d’Alassane Ouatarra pour un troisième mandat.

Le PDCI et le PPA-CI, dans une déclaration commune, s’interrogeaient sur « la sincérité du dialogue politique initié par le gouvernement ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »