Accueil / A la Une / Côte d’Ivoire : un policier arrêté pour avoir racketté 500 F, voici les faits

Côte d’Ivoire : un policier arrêté pour avoir racketté 500 F, voici les faits

Partagez ceci :

Le phénomène du racket des citoyens sur la route par les policiers n’a pas disparu dans les pays africains malgré les nombreuses sensibilisations des différentes autorités. En Côte d’Ivoire, le phénomène est toujours en vogue et le Procureur militaire, Contre-amiral de la police, Ange Kessi vient de frapper fort.

Il avait promis lutter efficacement contre ce phénomène il y a quelques jours et il vient de passer à l’acte.

En effet le Procureur Militaire Contre-amiral Ange Kessi a ordonné l’arrestation d’un policier qui aurait été pris en flagrant délit de racket concernant la somme de 500 FCFA.

D’après les faits, le policier en question a sifflé un véhicule de type bâché pour procéder à un contrôle de routine. Le chauffeur du véhicule  descend et remet les pièces de la voiture au policier avec en prime un montant de 500 FCFA qui est glissé sous les pièces.

Malheureusement pour le policier, un sergent chef des Forces Armées de Côte d’Ivoire (FACI) qui est par ailleurs agent de l’Unité de lutte contre le racket (ULCR) était sur les lieux et a suivi les faits.

Ce dernier a aussitôt transmis le dossier au Tribunal Militaire d’Abidjan et le Contre-amiral, Ange Kessi a déféré le prévenu à la Maison d’arrêt militaire d’Abidjan (MAMA).

Deux chefs d’accusations pèsent sur ce dernier notamment extorsion de fonds et violations de consignes.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »