Accueil / A la Une / Côte d’Ivoire : une crise après l’élection comme une épée de Damoclès
Ouattara

Côte d’Ivoire : une crise après l’élection comme une épée de Damoclès

Partagez ceci :

Une mission conjointe de la Cédéao, ľUnion africaine et les Nations unies a séjourné en Côte d’Ivoire à quelques semaines seulement des élections présidentielles. Alors que l’opposition n’accorde aucun crédit à la commission d’organisation du scrutin, l’actuel président continue sa marche vers le 4ème mandat.

Le manque de confiance entre les acteurs politiques a été la plus grande inquiétude de la mission conjointe de la Cédéao, l’Union africaine et l’ONU. Le point a été relevé dans le communiqué lu par le général Francis Behanzin, Commissaire aux Affaires politiques, paix et sécurité de la Cédéao.

Les membres de la mission adjointe ont rencontré les partis d’opposition, la société civile et des associations de jeunes et de femmes. L’opposition ivoirienne continue d’exiger la réforme de la CEI et du Conseil constitutionnel.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »