Home / A la Une / Covid-19 : le personnel soignant inquiet du système de santé défaillant au Zimbabwe

Covid-19 : le personnel soignant inquiet du système de santé défaillant au Zimbabwe

Partagez ceci :

Au Zimbabwe, le personnel soignant s’inquiète du manque de matériels adéquats pour faire face à la pandémie du coronavirus. Même si aucun cas n’est officiellement déclaré dans le pays, le président Emmerson Mnangagwa a décrété l’état de désastre naturel lundi 16 mars sans toutefois fermer les frontières du pays.

La situation inquiète le personnel soignant des hôpitaux publics qui misent sur la prévention surtout avec un système sanitaire défaillant.

« Dans l’hôpital où je travaille, nous n’avons que 300 masques pour tout l’établissement. Nous n’avons pas d’équipement pour nous protéger. Et tout juste trois lits en réanimation, qui sont déjà occupés. Les autorités disent « lavez-vous les mains », mais il n’y a pas d’eau. Si vous tombez très malades, vous allez mourir, car nous n’avons pas les moyens de vous soigner », alerte un médecin de l’hôpital central d’Harare, la capitale.

Les médecins insistent sur la prévention pour éviter la propagation. Ils déplorent de ce fait, l’ouverture des frontières.

« Il faut renforcer le dépistage notamment aux postes-frontières. L’Afrique du Sud est notre voisin et il y a déjà de nombreux cas. Et puis il y a les chutes Victoria, avec son aéroport international qui accueille beaucoup de touristes étrangers qui pourraient être porteur du virus. Donc je pense vraiment qu’il faut fermer les frontières », ajoutent-ils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »