Home / A la Une / Covid-19: quand la surveillance par drone entrave les libertés individuelles

Covid-19: quand la surveillance par drone entrave les libertés individuelles

Partagez ceci :

Des organisations de défense des libertés expriment leurs vives préoccupations face à de nombreux gouvernements européens qui font recours aux outils de surveillance de masse, pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Des mesures d’urgence qui mettent en mal les libertés individuelles en Europe. L’usage des données de géolocalisation des smartphones ou les drones, provoque un vif débat.

Pour la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, « même si dans le cadre d’une pandémie mondiale, l’argument sanitaire peut se justifier, ces mesures doivent être limitées et proportionnées ».

How China is using drones and location tech to fight coronavirus

C’est fait. Des mesures de surveillance de masse, mises en place en Chine, à Taïwan ou en Corée du Sud et qui n’auraient sûrement jamais été acceptées par la population européenne en temps normal, trouvent aujourd’hui leur place dans le débat.

Qingdao : mise en service de drones de désinfection pour lutter ...

Le contexte de crise sanitaire est « en train de légitimer une utilisation de technologie de surveillance avec une puissance qu’on avait assez rarement vu avant », estime pour sa part, Martin Drago, juriste pour la Quadrature du Net, une organisation membre de l’Observatoire des libertés et du numérique (OLN).

Qingdao : mise en service de drones de désinfection pour lutter ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »