Accueil / A la Une / CPI: l’espoir de Gbagbo de rentrer dans son pays hypothéqué

CPI: l’espoir de Gbagbo de rentrer dans son pays hypothéqué

Partagez ceci :

L’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et son bras droit, Charles Blé Goudé pourront-ils espérer rejoindre leur pays natal ? Tout dépend à présent de la décision de justice finale. Alors que les juges de la chambre d’instance ont prononcé l’acquittement de ces derniers, la Procureure de la Cour Pénale Internationale (CPI), Fatou Bensouda a fait appel ce 16 septembre 2019.

Acquittés, on s’attendait à ce que Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, rentrent au bercail. Les juges avaient acquitté les deux Ivoiriens en soulignant l’extrême faiblesse des preuves présentées par l’accusation.

Mais la procureure du CPI ne voit pas l’affaire sous le même angle. Pour Fatou Bensouda, les juges auraient dû demander un non-lieu et non un acquittement.

Par conséquent, la procureure vient de faire appel .

Fatou Bensouda devrait ainsi évoquer ses arguments dans son mémoire qui sera soumis en décembre. Mémoire auquel les avocats devront ensuite répondre avant que les juges ne décident de la décision finale à prendre.

Précisons que les textes de la Cour ne prévoient aucun délai pour la décision finale. Toutefois, la procédure pourrait prendre plusieurs mois, apprend-t-on.

L’ordonnance émise le 1er février contre Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé qui limitait leurs déplacements reste donc valable.

Placé sous contrôle judiciaire, l’ex-président ivoirien séjourne actuellement à Bruxelles pendant que son bras droit est logé dans un appartement privé à la Haye.




Traduction »