Accueil / A la Une / De retour d’exil, l’opposant Hama Amadou de nouveau arrêté

De retour d’exil, l’opposant Hama Amadou de nouveau arrêté

Partagez ceci :

Après trois années d’exil, le principal opposant nigérien Hama Amadou est rentré dans son pays le Niger. A peine arrivé, l’ancien président de l’Assemblée nationale a été arrêté, lundi matin à Niamey. Il a été placé en détention, où il doit encore purger huit des douze mois de prison.

Ancien allié du président Mahamadou Issoufou, Hama Amadou avait quitté le Niger fin août 2014, après l’autorisation par les députés de son audition par la justice dans une affaire de trafic international de bébés. L’opposant a toujours qualifié cette affaire de cabale politique.

Faisant fi de ses protestations, la justice l’avait condamné en 2017 par contumace à un an de prison pour complicité dans ce dossier.

Dès son arrivée, il s’était rendu au cimetière pour se recueillir sur la tombe de sa mère, décédée le 24 octobre dernier.

Après s’être présenté de lui-même à la gendarmerie vers 6 h lundi dernier en répondant à une convocation reçue la veille, Hama Amadou a été immédiatement emmené à la prison de Filingué, à près de 200 km au nord-est de Niamey, où il doit encore purger les huit mois de prison, sur les douze auxquels il a été condamné.

Traduction »