Accueil / Country / West Africa / Ghana / Deux cas du virus Marburg ont été détectés au Ghana voisin

Deux cas du virus Marburg ont été détectés au Ghana voisin

Partagez ceci :

La présence du virus Marburg a été signalée sur le territoire ghanéen, pays voisin du Togo et de la Côte d’Ivoire, il y a quelques jours. La Côte d’Ivoire pour sa part a activé son système d’alerte depuis la détection de ces deux cas de la fièvre hémorragique.

Selon Rfi, des équipes ont été dépêchées à la frontière dans le nord-est ivoirien, où quatre districts seraient à haut risque.

À Abidjan, l’INHP (l’Institut national d’hygiène publique) prépare un plan de riposte. Les contrôles aux frontières avec le pays anglophone ont été renforcés et il est demandé à toute personne qui aurait des symptômes de fièvre, saignement, vomissements ou nausées de se faire consulter le plus tôt possible.

« On ne va pas attendre qu’un cas se déclare chez nous, il faut prendre les dispositions conformément aux règlements sanitaires internationaux et nous avons cette habitude quand il y a des cas dans un pays voisin, nous anticipons. Compte tenu des mouvements de population entre la Côte d’Ivoire et le Ghana, il est important que nous puissions prendre nos dispositions », explique Joseph Bénié, directeur de l’INHP cité par Rfi.

Pour rappel, entre 2013 et 2016, la Côte d’Ivoire avait pris des mesures importantes pour empêcher l’arrivée d’Ebola sur son territoire et aucun cas n’avait été détecté.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »