Accueil / Africa top success / Diplomatie: la parade nuptiale de la Russie envers l’Afrique

Diplomatie: la parade nuptiale de la Russie envers l’Afrique

Partagez ceci :

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, s’est rendu lundi en République du Congo, deuxième étape d’une tournée africaine visant à renforcer les liens entre Moscou et l’Afrique. Le continent qui garde sa ligne de neutralité dans le conflit russo-ukrainien.

Les pays africains, qui ont un héritage embrouillé de relations avec l’Occident et l’ex-Union soviétique, ont largement évité de prendre parti dans la guerre en Ukraine.

Beaucoup importent des céréales russes et, de plus en plus, de l’énergie, mais ils achètent également des céréales ukrainiennes et bénéficient des flux d’aide et des liens commerciaux occidentaux.

L’Afrique est également courtisée par l’Occident cette semaine, avec le président français Emmanuel Macron qui doit se rendre au Bénin et en Guinée-Bissau après le Cameroun où il se trouve depuis lundi, et l’envoyé spécial américain pour la Corne de l’Afrique Mike Hammer en route pour l’Égypte et l’Éthiopie.

Lavrov s’est déjà rendu en Égypte et se rendra du Congo, en Ouganda, puis en Éthiopie, où des diplomates de l’Union africaine ont déclaré qu’ils avaient invité des ambassadeurs de plusieurs États membres à une réunion privée mercredi, consternant les donateurs occidentaux.

Une lettre d’invitation de l’ambassadeur de Russie en Éthiopie et à l’UA, envoyée à un certain nombre d’ambassadeurs africains et vue par Reuters, a déclaré que l’objectif de la réunion était d’approfondir la coopération entre la Russie et les États africains.

Deux diplomates de l’UA qui se sont exprimés sous couvert d’anonymat ont déclaré que la réunion prévue, qui coïnciderait avec la visite de Hammer, provoquait des frictions parmi les donateurs occidentaux car elle signalait un pivot vers la Russie. Les porte-parole de l’UA, basée à Addis-Abeba, et du ministère éthiopien des Affaires étrangères n’ont pas répondu aux demandes de commentaires.

Dans une chronique publiée dans les journaux des quatre pays inclus dans sa tournée, Lavrov a félicité l’Afrique pour sa résistance à ce qu’il a appelé les tentatives occidentales d’imposer un ordre mondial unipolaire. 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »