Accueil / A la Une / D’où viennent les armes utilisées par les groupes armés au Sahel ?

D’où viennent les armes utilisées par les groupes armés au Sahel ?

Partagez ceci :

L’ONG Amnesty International a publié une étude ce mardi 24 août sur la question. Il en ressort que la branche sahélienne du groupe État islamique ainsi que le JNIM lié à al-Qaïda utilisent des armes de fabrication européenne et notamment serbe.

Selon Amnesty International, ces armes suivent des circuits illégaux et sont également utilisés par des milices pro-gouvernementales.

Cette étude repose sur l’analyse de plus de 400 photos et vidéos diffusées par la branche sahélienne du groupe État islamique et par le JNIM (Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans) lié à Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI).

La plupart des armes que l’on peut y voir sont de vieilles Kalachnikovs datant de l’ère soviétique mais Amnesty a également identifié douze cas dans lesquels les combattants avaient des armes plus récentes fabriquées par une entreprise serbe, Zastava, rapporte rfi.

Pour finir, Amnesty rappelle que la France, la Slovaquie et la République tchèque exportent également des armes au Sahel et invite ces pays, mais aussi les gouvernements sahéliens qui reçoivent ces armes, à un meilleur contrôle de leur utilisation.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »