Home / Affaires / Drepacare : des étudiantes africaines trouvent une astuce contre la drépanocytose

Drepacare : des étudiantes africaines trouvent une astuce contre la drépanocytose

Partagez ceci :

Drepacare est une application lancée dans le but de lutter contre la drépanocytose. Lancée en 2017, elle aide beaucoup de malades à avoir des accès à l’information.

L’initiative vient de la Béninoise Anouchka Kponou et de la Marocaine Meryem Ait Zerbane, en association avec la française Laetitia Defoirois originaire de la Martinique.

Les trois étudiantes en santé publique à Paris ont décidé de répondre à un manque d’information. Dotée d’un suivi médical, l’application permet d’accompagner le drépanocytaire dans la gestion quotidienne de son traitement et de la rendre autonome.

Drepacare s’adresse aux malades, aux professionnels de santé et aux associations qui luttent contre la drépanocytose.

«  Le malade peut renseigner les dates de ses dernières crises de douleurs et leurs degrés, sa dernière hospitalisation et la durée, le traitement thérapeutique et le calendrier des rendez-vous. L’ensemble constitue un historique qu’il peut télécharger et mettre à disposition d’un spécialiste« , a indiqué Meryem Ait Zerbane dans des propos relayés par Afropreneuriat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »