Home / A la Une / Ebola en Guinée, la Côte d’Ivoire ferme ses portes
Credit photo : Baz Ratner, Reuters

Ebola en Guinée, la Côte d’Ivoire ferme ses portes

Partagez ceci :

Des cas d’Ebola ont été détectés en Guinée, principalement à N’Zérékoré à la frontière ouest de la Côte d’Ivoire. Le ministère ivoirien de la Santé a riposté avec un plan d’alerte maximale.

Des mesures sont prises en vue de ne pas être surpris par la résurgence des cas de fièvres hémorragiques caractéristiques de la maladie à Virus Ebola.

Dès qu’il a eu connaissance des cas en Guinée, non loin de la frontière ivoirienne, le ministre de la santé est monté au créneau.

Le Centre des Opérations d’Urgence en Santé Publique a été réactivé pour la riposte contre Ebola avec la désignation d’un gestionnaire d’incident, le plan national de préparation et de réponse à la MVE a été réactivé avec la mise en fonction du Centre de Traitement Ebola (CTE) de Man.

Le contrôle sanitaire aux points d’entrée (Aéroports, ports, frontières terrestres) a été renforcé tout en organisant « l’information et la sensibilisation des populations sur les mesures de prévention de la MVE sous le leadership des préfets des régions surtout ceux partageant une frontière avec la République de Guinée ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »