Home / A la Une / Ebola, le Rwanda aux aguets depuis les cas de Goma

Ebola, le Rwanda aux aguets depuis les cas de Goma

Partagez ceci :

L’épidémie du virus Ebola qui secoue la RD Congo met en alerte tous les pays frontaliers notamment le Rwanda. Les autorités rwandaises sont encore plus en alerte depuis les cas identifiés dans la ville de Goma. En effet, les échanges sont très actifs entre les deux pays à partir de cette ville, Goma. Une réciprocité qui conduira les autorités rwandaises à fermer brièvement la frontière, le 1er août dernier.


« Les mouvements des personnes se font à sens unique. Les citoyens rwandais ne peuvent pas sortir pour Goma, tandis que les Congolais, eux, peuvent sortir de Gisenyi (Rwanda), mais sont interdit d’y re-rentrer », a indiqué un communiqué du gouvernement congolais qui déplorait d’après RFI cette situation.


Une situation qui va à l’encontre des « recommandation de l’OMS ». L’organisation internationale avait déconseillé la restriction des mouvements, qui affectent directement la population et l’économie locale et pourrait inciter les marchands qui vivent du commerce transfrontalier à emprunter des points de passage illégaux où les contrôles sanitaires sont impossibles, rapporte notre source.


Ainsi les frontaliers des deux côtés ont été bloqués un long moment de la journée avant que le Rwanda ne rouvre ses frontières dans l’après-midi. Les autorités congolaises rassurent, toutes les précautions sont prises et les cas détectés sont suivis de près mis en quarantaine. Toutefois, les autorités rwandaises restent sur le qui-vive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »