Accueil / A la Une / Élections au Sénégal : plusieurs listes d’opposition rejetées

Élections au Sénégal : plusieurs listes d’opposition rejetées

Partagez ceci :

Alors que les élections locales au Sénégal se tiendront le 23 janvier 2022, plusieurs candidats de l’opposition n’y participeront pas. La raison : quelques jours après le dépôt des listes, des coalitions de l’opposition ont vu leurs candidatures rejetées par les préfectures dans nombre de localités du pays . Motifs : listes ou dossiers incomplets.

Réagissant le samedi 6 novembre par conférences de presse interposées, les différentes coalitions du pouvoir et de l’opposition ont crié au sabotage.

Déthié Fall, de la coalition Yewwi Askan Wi qui compte entre autres le Pastef d’Ousmane Sonko et le parti de Khalifa Sall, a informé qu’une série de recours sera déposée dès lundi 8 novembre dans les cours d’appel concernées.

« C’est la première fois que nous constatons autant de rejets massifs », a-t-il ajouté.

Le patron de presse Bougane Gueye Dany, qui était candidat à Dakar, regrette que près de la moitié des listes présentées par sa coalition de l’opposition Gueux Sam Bopp ait été rejetée.

« Les préfectures ne nous ont pas donné les 48 heures prévues par la loi pour compléter les dossiers », regrette-t-il.

Pour répondre à cette polémique, une conférence de presse a été organisée en fin de journée par la coalition de la majorité Benno Bokk Yakar.

Seydou Gueye, ministre conseiller en Communication à la présidence, a regretté que « les listes concurrentes aient eu des difficultés à se conformer au code électoral », avant de pointer leurs « incompétences ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »