Accueil / A la Une / Elections locales en Côte d’Ivoire: le PDCI dénonce des manipulations de procès-verbaux

Elections locales en Côte d’Ivoire: le PDCI dénonce des manipulations de procès-verbaux

Partagez ceci :

Alors que les résultats des élections municipales et régionales ont commencé par tomber dimanche à compte goutte au siège de la Commission Electorale Indépendante (CEI), des affrontements ont eu lieu dans plusieurs communes. Le dépouillement des urnes a occasionné de grosses tensions.

Deux supporters d’un candidat indépendant qui se sont attaqués aux forces de l’ordre ont été tués près de Séguela, rapporte RFI, ce lundi matin qui signale que samedi dernier, une autre personne a été tuée à l’arme blanche, à Lakota, dans le centre du pays.

Selon les résultats d’un peu plus de la moitié des communes et des régions en jeu, renseigne Jeune Afrique, 53 communes ont été remportées par le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), 31 par le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), 34 par des candidats indépendants, et une par le Front populaire ivoirien (FPI).

En ce qui concerne les régions, le RHDP l’emportait lundi matin dans neuf régions, contre trois pour le PDCI. La liste PDCI-RHDP de Patrick Achi, le secrétaire général de la présidence, s’est également imposée. L’annonce des résultats doit se poursuivre dans la journée.

Dans la foulée, souligne la radio mondiale, le PDCI dénonce dans le Plateau des manipulations de procès-verbaux de vote en faveur du RHDP.  Des scènes de dénonciations ont également eu lieu à Port-Bouët, Grand-Bassam, Bondoukou, à Diabo, à Tiébissou.

A noter que ces élections ont lieu à deux ans d’un scrutin présidentiel qui s’annonce bien plus ouvert et bien plus incertain que celui de 2015.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »