Accueil / A la Une / Embargo de la Cedeao sur le Mali : le pays peut enfin respirer !

Embargo de la Cedeao sur le Mali : le pays peut enfin respirer !

Partagez ceci :

D’après une déclaration rendue publique ce mardi 6 octobre en fin de matinée, prenant « en compte les avancées notables vers la normalisation constitutionnelle, les chefs d’État (de la Cedeao, ndlr) décident de la levée des sanctions sur le Mali ».

Cette déclaration des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) est signée du président ghanéen, Nana Akufo-Addo, actuellement président en exercice de l’instiution sous-régionale. Il est attendu au Mali au cours de cette semaine.

Par ailleurs, la charte de transition a intégré les exigences de la Cédéao autour des prérogatives du vice-président, chef de la junte.

« Quand on évalue la situation, les actes de la transition ont été effectivement finalisés. Il s’agissait d’avoir un président civil avec un président de la transition et un Premier ministre de la transition civile », explique Jean-Claude Kassi Brou, président de la commission de la Cédéao.

La levée de l’embargo de la CEDEAO signifie également la fin du blocage économique.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »