BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / A la Une / En Côte d’Ivoire, la Première dame donne le coup d’envoi du Femua 

En Côte d’Ivoire, la Première dame donne le coup d’envoi du Femua 

Partagez ceci :

Le village Atchan d’Anoumabo dans la commune de Marcory prête son cadre à la 16ème édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA) qui a été officiellement lancé ce mardi 14 mai par la Première Dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara, marraine institutionnelle de ce grand événement culturel.

Plusieurs personnalités traditionnelles, politiques, gouvernementales et du monde de la culture ont effectué le déplacement à cet effet.

L’hymne officiel du FEMUA a été entonné par le rappeur ivoirien, Suspect 95.

« Cette année, le FEMUA aborde la délicate question de la santé mentale des jeunes. Il s’agit d’une thématique importante, puisqu’elle touche au bien-être et à l’épanouissement de notre jeunesse. De ce fait, j’adhère pleinement à cette initiative de la Fondation Magic System, qui permettra de mettre en lumière ce problème encore méconnu qui sévit aussi dans nos sociétés africaines », a déclaré la Première Dame de Côte d’Ivoire dans son adresse.

En marge du lancement du Femua, la Première Dame a été intronisée en tant que fille du village portant le nom « Achêbié » (NDLR : femme sage, femme intelligente et femme lumière en langue Atachan).

La cérémonie s’est achevée par les poses des premières pierres des écoles de San-Pedro et de Jacqueville ainsi que l’inauguration du centre culturel d’Anoumabo.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »