Accueil / A la Une / En RDC, le choix de Denis Kadima ne fait toujours pas l’unanimité

En RDC, le choix de Denis Kadima ne fait toujours pas l’unanimité

Partagez ceci :

Une coalition de circonstance composée de l’opposition, des religieux et de la société civile s’est formée pour dénoncer haut et fort la politisation de la Céni à travers le choix porté sur Denis Kadima comme président de l’institution.

Dénommée « Forces sociales et politiques de la nation », cette plateforme compte dépolitiser la Commission électorale nationale indépendante (Céni) et sauver la démocratie congolaise.

Pour rappel, Denis Kadima a été placée à la tête de la nouvelle équipe de la commission suite à l’échec du travail de concertation des religieux. Cette personnalité très controversée, en plus de diviser les confessions religieuses, crée également des tensions entre les partis politiques y compris ceux de l’Union sacrée, certains estimant que le nouveau président de la Céni est très proche du président de la République.

Notons que la nouvelle plateforme repose sur deux structures : les laïcs de l’Église catholique et ceux de l’Église protestante. Ces deux confessions religieuses sont vent debout contre la désignation de Denis Kadima. Les Forces sociales et politiques de la nation appelle donc à une marche pacifique le samedi 6 novembre 2021 sur toute l’étendue du territoire congolais.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »