Umalis Group
Home / A la Une / Entre regrets et remords, Guillaume Soro demande pardon aux Ivoiriens

Entre regrets et remords, Guillaume Soro demande pardon aux Ivoiriens

Partagez ceci :

L’ancien président de l’assemblée nationale ivoirienne et candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2020, Guillaume Soro revient sur son passé entend qu’ancien rebelle. L’ancien chef d’institution d’État dit reconnaître ses erreurs et le rôle joué dans la crise ivoirienne. Guillaume Soro se confesse et demande pardon au peuple ivoirien.

Dans une lettre attribuée à Guillaume Soro et citée par les confrères de Yeclo, reconnaît avoir combattu le mauvais combat.

« Mes amis et moi avons pataugé dans la boue, traversé des fleuves, des Marigots, dormi souvent sans manger ni boire, juste convaincus de la justesse du combat que nous menions pour la restauration de la démocratie et en caressant le rêve de te mener au Pouvoir afin de faire vivre aux Ivoiriens le rêve Américain tout en restant en Côte d’Ivoire, parce que nous avait-on dit : tu as fréquenté aux États Unis , tu y aurais fait même toute ta vie ; ayant donc épousé et adopté la mentalité Américaine, que de regrets ! » lit-on dans la lettre.

S’adressant ensuite à ses compatriotes, Guillaume Soro « demande pardon à tous ces innocents touchés par des balles perdues qui ont rendu l’âme ou qui sont mutilés à vie ».

« Aux familles endeuillées, aux parents qui ont eu leurs villages détruits par nos hommes ou des mercenaires étrangers de tous bords, je vous demande PARDON », a-t-il écrit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »